Bienvenue dans mon Blog - Welcome to my Blog

Vous aimez le Stoner , le heavy rock , le heavy psych , le rétro , le desert rock ? Vous devriez trouver ici votre bonheur parmi les quelques centaines de chroniques de groupe et d'album découvertes et partagées depuis 2010.

A+,

jeanmid

vendredi 11 mai 2018

The Switching Yard - Yet Again



Aux frontières du garage , du heavy psych et du fuzz , voici le groupe canadien ( basé dans la Province de Saskatchewan)  The Switching Yard . Les labels Cardinal Fuzz et Pre Rock Records  ont eu la bonne idée de rééditer cet album - sorti initialement il y a deux ans -  fin mars dernier ce qui m'a permis de faire connaissance avec les cinq énergumènes : Brennan Barclay ( guitare , chant ) , Steve Novakowski ( batterie) , Peter Henderson (guitare )  , Chris Laramee (guitare , chant) et Jay Loos (basse ) .Ces deux derniers font partie du combo Shooting Guns dont   vous pouvez retrouver ma chronique ICI.
Huit titres - dont deux intermèdes - qui dégagent une énergie brute et qui rappellent leurs glorieux ainés tels The Stooges ou MC5 .
De belles pépites sauvages qui déménagent comme ce " Champagne Action" : les riffs gorgés de fuzz éclatent tels des feux d'artifice dans le ciel  accompagnés par une rythmique complètement délurée . Des chorus en arrière plan rajoutent une couche de folie supplémentaire .
Pas le temps de dire ouf et le tempo entrainant de "Hard Luck " suit comme à la parade . À cette rythmique répétitive et déchainée s'ajoute les riffs mélodiques et addictifs des  guitares gonflées aux testostérones qui se marient parfaitement au chant habité de Brennan .
Le long morceau "Behind the Gates " calme le jeu avec une rythmique lourde et saccadée conduite par Steve , secondée par une guitare aux sonorités plus psychédéliques répétant à l'envie un riff hypnotique qui vous donne envie de fermer les yeux et de vous absoudre complètement  des contraintes terrestres . Des  nappes aériennes et bienfaitrices vous bercent  et vous transportent  jusqu'au terme des 9 minutes que dure la composition .
On retrouve des guitares virevoltantes et une rythmique endiablée sur " Hank It's Midnight " . On a envie de sauter partout pour suivre le tempo hyper dynamique doublé d'un chant totalement frénétique . C'est clairement bougrement communicatif .
Les deux guitares éclairent  de leurs riffs transgressifs et saturés  le titre instrumental " Class Act" mis en relief une nouvelle fois par une section rythmique tout en puissance et en percussion  . Ça vibre . Ça rugit . Et vous donne une sacrée envie de remuer la tête en cadence .
"Burnt Wick" qui clôt l'album continue sur cette même voie . Les notes fuzzy et saturées des guitares jaillissent irrésistiblement comblant tout l'espace sonore . Un véritable déferlante sonique qui vient s'abattre inexorablement et sans aucune pitié sur vos tympans mais pour notre plus grand bonheur pendant près de 8 minutes .
Une tuerie intense et inspirée qu'il faut découvrir au plus vite !

A noter que le quintet vient de sortir un nouveau 7'' à écouter sur leur page Bandcamp ICI .





Yet Again ( 2016 -2018)
1. Space Fuckin
2. Champagne Action
3. Hard Luck
4. Behind the Gates
5. Class Act
6. Space Fuckin Pt 2
7. Hank It's Midnight
8. Brnt Wick









A+,

jeanmid





Aucun commentaire:

Publier un commentaire